Forum consacré á la serie
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Derniers sujets
» DVD
Jeu 12 Mai - 20:13 par breathe

» LISTING EPISODES
Jeu 12 Mai - 20:12 par breathe

» Une 9eme saison?
Jeu 12 Mai - 19:35 par Mona

» Probleme de forum
Jeu 12 Mai - 18:36 par breathe

Navigation
 Portail
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Votez pour le Forum

Que pensez vous de ce Forum??
A vous de voter!!
Vous pouvez voter tous les jours!!
Cliquez ICI

Concours Halloween
Merci pour vos votes!
Voici la fiction gagnante du Concours Halloween!
 
Halloween?
 



Une bouche béante, aux dents éparses, souriait au jeune garçon au teint pale et aux yeux cernés de noirs. De sa main tremblante, il passa la longue allumette, terminée par une flamme dansante entre les grosses dents menaçantes. Son visage vira immédiatement a l’oranger. De son soufflé, il éteignit la flammèche et sourit.
-Hey! Petit fantôme, prêt pour une terrible virée sur OakHillsDrive?
Tony déposa une tape amicale sur l’épaule de Jonathan, qui le fixa ahuri.
-Tu ne te déguise pas Tony? De quoi je vais avoir l’air?
-Mais si regarde!
Tony plaça un serre-tête sur ses cheveux bruns. Un couteau ensanglanté sembla de suite, lui transpercer le crane.
-Cool, hein?
-Mouais…
Le jeune garçon avait travaillé dur pour son costume. Habillé d’un blanc fantasmagorique, il avait mis un point d’honneur sur son effrayant maquillage, aide par Samantha, bien sur.
Il posa l’allumette brulée prêt de la grosse citrouille transformée en “Jack la lanterne” pour Halloween.
Il agrippa son sac de tissue, posé prés du téléphone, où il prévoyait de mettre toute les sucreries récoltées.
Au même moment, on sonna a la porte.
Jenny Wittener montra son joli minois de sorcière.
-Hey Jenny, super ton costume!
Jonathan s’approcha a grands pas de la fillette, dont la tête a nattes était recouvert d’un grand chapeau noir.
-Salut Jonathan.
Tony qui se tenait prés de la porte toujours grande ouverte, émit un rire sournois.
-En route mes mignons, avant que d0autres horribles monstres ne mangent tous les bonbons!
Le couteau sanglant lui sortant de parte n part de sa tete, il referma la porte derrière eux trois.

Des pas précipités si firent entendre dans l’escalier. Samantha, vêtues d’une tunique blanche serrée á la taille par une large ceinture argentée, suivis de prés par Angela, semblait affolée.
-Calme-toi Sam.
-Mais Angela, tu te rends compte, avec Todd malade, je vais arriver toute seule à la fête ! C’est tellement embarrassant !
-Voyons Sam, ce n’est pas un bal de promo. Je suis sure qu’il y aura d’autres jeunes filles sans cavaliers.
Tout en parlant, Angela ajustait les deux gros macarons bruns qui ornaient la tête de Samantha.
-Oui les godiches du club de sciences…
Angela se figea, et lui lança un regard meurtrier. La jeune fille réalisant ce qu’elle venait de dire, tenta de se rattraper.
-Enfin je… je veux dire… heu… je…
Elle sourit à pleine dent, en dernier recours.
Angela finit par rire en voyant sa frimousse.
-Je préfère ne pas y aller.
-Je suis sure que tu vas bien t’amuser.
La sonnette retentit. Angela déposa un rapide baiser sur ses cheveux et saisit la poignée dorée de la porte.
Bonnie et Marcie entrèrent, surexcitées. Chacune mettant en avant son costume. Marcie, colombine blanche et noire, aux joues roses, Bonnie, clown coloré, affublée d’un nez rouge.
Les trois filles émirent des cris stridents en se congratulant d’avoir choisi les plus beaux déguisements.
-Dommage que Todd ne t’accompagne pas, Sam.
-Embarrassant!
-Merci Bonnie.
-Hey Cindy Feldman non plus n’a personne.
-Quelle comparaison !
Sam eut un frisson, ses amies l’imitèrent.
-Bon allez en route !
-Amusez vous bien !
-Au revoir Mme Bower !
-Bonne soirée Mme Bower !
Bozo, Colombine et Princesse Leia, firent un dernier signe de la main.
Angela poussa la porte et soupira.
Seule. Pas de projet immédiat pour la soirée. Tony faisait la tournée des maisons avec Jonathan, ils seraient de retour probablement dans une heure, au plus. L’image d’un bon film d’épouvante, et d’un bol de pop corn au coté du bel italien s’immisça dans son esprit. Elle sourit a cette pensée. Halloween était symbole de peur et de frissons. Tony ne manquait jamais a leur soirée.
Sam passerait la nuit entre amies. Mona était on ne sait où, avec un certain Harry.
Seule. Elle était seule.
Une heure rien que pour elle. La jeune femme saisit le livre de Stephen King qui trônait sur le secrétaire, s’installa sur le fauteuil prés de la cheminée dont les flammes offraient une douce chaleur.
The Shinning l’absorba.
Elle avait à peine lut deux pages qu’on sonna. Ce devait être des enfants en quête de sucrerie.
Elle se précipita vers la porte, s’emparant au passage du gros bol débordant de friandises, préparé pour l’occasion.
Angela fut surprise et coupée sur sa lancée quand elle constata que personne ne l’attendait derrière la porte. Elle avança de deux pas, sous le porche. Personne. Fronçant les sourcils, elle resta méfiante. Des plaisantins sans doute.
Elle retourna à l’intérieur, regardant à deux fois par-dessus son épaule avant de fermer la porte. Apres avoir jeté un coup d’œil par la fenêtre, elle posa le bol et reprit sa place sur le fauteuil.
On sonna de nouveau.
Elle se leva et courut ouvrir la porte.
Personne.
Elle l’aurait parié.
-Si c’est une plaisanterie, ce n’est pas drôle !
Cria t elle avant de refermer une fois de plus la porte.
-Ces petits garnements commencent sérieusement à m’énerver.
Elle ouvrit son livre et recommença sa lecture où elle l’avait laissée.
La fameuse scène de la baignoire battait son plein.
Angela se raidit, tout en faisant défiler les mots sous ses yeux. Bien que le feu de cheminée, diffusait une chaleur constante, la jeune femme fut parcourut de frissons. Absorbée par la terreur que vivait le petit Danny, elle sursauta au son de la sonnette et poussa un léger cri.
Haletante, elle reprit ses esprits.
Elle inspira profondément et expira lentement.
On sonna une deuxième fois.
Elle se leva, s’approcha de la porte, sans bruit, et stoppa net au pied de l’escalier.
-Qui est lá ?
Silence.
Angela sentit une vague de peur l’envahir.
-Qui est la ?
-Une friandise ou un gage !
Angela soupira et sourit. Cette fois c’était bien un enfant en quête de bonbons.
« Tu deviens parano, ma fille ».
Elle prit une fois de plus le gros saladier et ouvrit la porte en riant.
Personne.
Son sourire s’évanouit instantanément. Un sentiment étrange l’envahit. Peur mélangée de colère.
Elle ferma la porte á toute vitesse. Passa la chainette de sécurité dans son rail et tourna la clé. De sa main blanche, elle écarta le rideau pour examiner la vue a travers la vitre.
Il faisait nuit noire.
Pas de mouvement.
Personne.
Elle tourna les talons et posa les friandises.
Elle resta figée un instant au milieu de la pièce, ne sachant que penser.
-Reprend toi… C’est Halloween. On s’amuse avec toi.

TOC.TOC.TOC.

Des coups sur la porte cette fois.
Angela se raidit. So gorge nouée, elle déglutit avec peine.
De sa voix tremblante, elle articula :
-Qui est là ?
Long silence.
Elle osa plus fort.
-Qui est là ?
Un nouveau silence.
-Si vous continuez, j’appelle la police !
Toujours rien.
Ses jambes commencèrent à flageoler.
On frappa de nouveau.
Son sang se glaça. Elle sentit des picotements sur sa nuque.
-Très bien, j’appelle la police !
C’est la seule chose qu’elle trouva à dire.
Pourtant elle ne bougea pas.
N’ayant toujours pas de réponse, elle se décida, et se jeta sur le téléphone. Quand tout a coup celui-ci sonna. Elle sursauta. La main sur le combiné, elle sentit la vibration provoquée par la sonnerie contre sa paume.
Elle décrocha.
-Allô ?
Rien.
-Allô ?
Rien. La panique l’envahit.
Soudain une petite voix lointaine se manifesta.
-Angela ?
-Wendy ?!
-Angela, tout va bien ?
Son amie paraissait inquiète.
-Ou… Oui tout va bien… A part quelques garnements qui jouent avec mes nerfs.
Angela, commença a se détendre un peu. Le son de la voix de son amie, la rassurait. Elle ne se sentait plus aussi seule.
-As-tu regardé les dernières informations ?
-Heu… non. Pourquoi ? Que se passe t il Wendy ? Tu me fais peur.
-Il semblerait qu’il y ai un détraqué qui sème la terreur dans la région. Halloween est pour lui une bénédiction. On l’appelle le Serial Witch Killer !
-Mon Dieu !
-Il fait peur à ses victimes. Il joue avec elles en sonnant a leur porte, les terrorisent, puis en fini avec elle.
Angela crispa sa main autour du combiné. Une sueur froide coula le long de sa tempe.
Elle n’osait pas poser la question, dont la réponse évidente, résonnait déjà dans sa tete.
.Wendy… Que veux-tu dire par, il en finit avec elles ?
-Angela… Il a déjà fait 14 victimes ces 3 dernières années… A chaque Halloween, la liste s’allonge… Le premier corps a été découvert plus tôt dans la soirée… près d’OakHillsDrive.
Angela tenta de ne pas céder a la panique. Elle ouvrit la bouche pour parler, mais rien.
-Angela ?
-Wendy, je crois… je crois que je suis la prochaine victime…
Elle commença à expliquer la situation.
-Angela, appelle la…
Ses mots restèrent en suspend.
-Allô ! Allô !
Plus rien. Wendy ne parlait plus.
Angela regarda le combiné, toujours dans sa main. Nerveusement, de son doigt elle tenta de rétablir la ligne en actionnant frénétiquement les goupilles du téléphone.
Pas de tonalité.
Elle raccrocha, tremblant comme une feuille.
Haletante, dominée par la peur, elle balayait la pièce de son regard chocolaté.
Le silence l’encerclait.
Des coups longs et pesants résonnèrent.
La jeune femme fixa le rectangle de bois.
Comme au ralentit, elle passa sa main sur son front, ferma les yeux quelques instants.
De nouveaux coups se firent entendre.
Puis le noir complet.
Angela se tenait debout au milieu du salon.
Seule.
Le silence.
Rien que le silence et le feu crépitant dans l’antre de pierre.
Jack lui souriait.
Le bruit de sa respiration entre coupée émergeait de cette angoissante ambiance.
Qu’allait-elle devenir entre les mains de ce tueur fou ? Une horrible fin l’attendait.
Et Jonathan ?
Assaillit par des milliers de questions, elle ne remarqua pas les bruits sournois provenant de la cuisine.
Tout à coup, du verre que l’on brise.
Affolée, elle se retourna, faisant face au battant de la porte de la cuisine.
Elle reteint son souffle.

TOC.TOC.TOC.

Elle fit volte face, vers la porte d’entrée.
Sa respiration se fit pressante.
Dans son dos, un bruit sourd.
Un cri.
Plus rien.

Quand elle ouvrit les yeux, c’est une lumière vive qui l’accueillit.
Le souffle court, la jeune femme se redressa. Son livre tomba par terre, dans un bruit éparse de feuille. Assise dans son fauteuil, la couleur orangé des flammes dansantes dans l’antre de la cheminée, baigna son visage pétrifié.
-Ce n’était qu’un rêve…
Elle regarda autour d’elle, tout semblait normal.
Un rire nerveux s’échappa de sa gorge.
Elle lança un regard plein de reproche au visage plein folie de Jack Nickolson qui la fixait avec rage.
-Ça t’apprendra à lire de pareilles histoires…
Elle agrippa le livre et le rangea le plus loin possible. Au fond d’un tiroir.
On sonna.
-Qui est là ?
-Des bonbons ou un gage !
Nerveuse pendant un instant, Angela se ressaisit rapidement en riant, au son de cette voix fluette.
Le gros bol de friandises sous le bras, elle ouvrit la porte.
Personne.
Une impression de déjà vue s’empara d’elle. A toute vitesse, elle ferma la porte a double tour, mit en place la chainette de sécurité et se précipita sur le téléphone.
Soudain la lumière s’éteignit.
Un bruit de verre dans la cuisine.
Le combiné a la main.
Pas de tonalité.
Elle parcourut la table du téléphone à tâtons, cherchant une éventuelle arme. Un stylo. Ce fut tout ce qu’elle trouva. Elle le serra fermement.
Elle était prête.
Un bruit sourd.
Un cri.
Lumière.
-Angela ! Que fais tu dans le noir, au milieu du salon, armée d’un stylo et du téléphone?
La jeune femme cligna plusieurs fois des yeux. Le combiné émit un long bip grave.
Mona, dans une tenue endiablée se tenait devant elle, main sur l’interrupteur.
-Maman ?! C’est toi grâce au ciel !
Elle la prit dans ses bras.
-J’ai cru que c’était le Serial Witch Killer.
-Ma chérie, il faut que tu te trouve un homme.
Angela rit aux éclats a ce sarcasme. Mona terrifié par cette attitude, s’exclama :
-Que se passe t il dans cette maison ? Tu m’inquiète.
-Oh rien, un mauvais rêve…
Elle reposa le téléphone, apparemment en parfait état de marche
-Je croyais que tu étais avec Harry ?
-Oh ce loser…

TOC.TOC.TOC.

De longs coups pesants retentirent.
Etait ce seulement un mauvais rêve ?
Angela paniqua.
-Maman, c’est lui ! Je n’ai pas rêvé ! Il faut appeler la police !
-Angela ! Arrête tu veux !
Mona se dirigea vers la porte, malgré les avertissements de sa fille.
Elle défit la chainette, tourna la clé et lentement la porte s’ouvrit.
Angela, les deux mains pressée contre sa bouche, attendit apeurée.
Mona poussa un cri.
La jeune blonde l’imita.
La porte s’ouvrit en grand, le belle rouquine éclata de rire en laissant le passage libre a un petit fantôme et a un beau brun au crane transpercé d’un couteau.
Angela expira de soulagement.
-Pourquoi la porte était fermée ?
Jonathan regarda sa mère, qui rit nerveusement.
-Regarde toutes les sucreries que j’ai eu !
Il brandit un sac bien remplit.
Tony retira son serre-tête.
-Oui on peut dire que cette année, les voisins ont été généreux.
-Je monte compter mon butin !
Sur ces mots, le jeune garçon monta les marches á toute vitesse.
-Christopher ne devrait pas tarder. Bonne soirée.
Tony étonné :
-Christopher ? Et Harry alors ?
-Harry c’est de l’histoire ancienne. Christopher a plus de ressources.
D’un clin d’œil, elle s’éclipsa.
Angela rit. Tony la contempla.
-Prête pour notre soirée ?
Il fit danser un rectangle de plastique dans sa main.
-Et comment !
-Je vais préparer le pop corn !
Angela saisit la cassette, s’installa dans la canapé et attendit.
Pour faire passer le temps, elle lut le résumé du film que Tony avait loué.
C’était l’histoire d’un serial killer, terrorisant ses victimes le soir d’Halloween.
La jeune femme sourit et avala sa salive nerveusement.
-Décidément…
Tony apparut enfin, avec un énorme saladier de pop corn, s’assit prés de son amie et lui sourit.
-Si vous avez peur, serrez ma main.
Cote à cote, ils fixèrent l’écran. Les images défilèrent.


Caché dans les buissons, il observait le couple assis sur le sofa. La main tannée par le soleil rangea la lame argentée dans son étui. Son souffle tiède pénétra l’air glacial.
Ce n’était pas pour cette fois. Pas de chance.
Il se releva.
De ses pas lourds, il remonta OakHillsDrive en quête d’une autre victime.
 
 
 
DVD
Sam 14 Nov - 4:23 par Mona
Quelqun aurait des nouvelles de la saison 2

Commentaires: 3
Dernières Videos

Forum
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 66 le Jeu 31 Mai - 20:22
Statistiques
Nous avons 109 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est SCARFUNK1987

Nos membres ont posté un total de 70284 messages dans 1020 sujets
Partenaires
référencement gratuit
annuairereferencement gratuitannuaireReferencement et optimisation de sites Internet !Référencement gratuit dans Vitavous.comReferencement gratuit http://whostheboss.frenchboard.com est referencé gratuitement
RéférencementGuide Annuaire Search Engine Submission & OptimizationSubmit your website to 20 Search Engines - FREE with ineedhits!
Tchat Blablaland
Liens
Forum gratuit
Annuaire des forums
Le bottin des forums
Forum
Boosterforum
Annuaire Forum

Le Moteur
Recherche-Web
Moteur de recherche Moteur de Recherche. Inscription Gratuite.